Blog

Partenaires britanniques

Dans notre recherche de partenaires, nous nous tournons aussi naturellement vers la Grande-Bretagne…

Nos premières recherches de partenaires se sont orientées vers des organismes gallois, au printemps 2019. Bien sûr, le point bloquant qui laissait présager peu de portes ouvertes, est que notre guide ayant pour but de faire découvrir le Pays de Galles aux Français, il est rédigé dans notre langue. Il y avait donc peu à parier que nos recherches mènent quelque part, néanmoins, cette démarche nous était apparue logique. Une façon de voir aussi que le Pays de Galles possède de nombreux organismes autour de la culture littéraire et la promotion du livre : Literature Wales ; Welsh Books Council ou encore la prestigieuse bibliothèque nationale du Pays de Galles que nous avons visitée à Aberystwyth, National Library of Wales.

Mais comme attendu, ce sont les projets d’écriture en gallois ou en anglais qui ont une chance de décrocher une subvention… Il nous faudra attendre la traduction de « Voyage en terre galloise » en anglais pour reprendre contact avec ces organismes !

Nos recherches nous ont menés vers l’importante agence nationale de promotion du tourisme britannique : VisitBritain.

En charge de la promotion de l’Angleterre, du Pays de Galles et de l’Ecosse en tant que destinations touristiques, l’agence dispose de plusieurs bureaux répartis dans le monde, dont une antenne à l’ambassade britannique à Paris.

Voyant ainsi une opportunité de mieux appréhender l’écosystème du tourisme en Grande-Bretagne et peut-être d’y trouver un partenaire, nous avons fait parvenir notre dossier à VisitBritain France.

C’est une recherche très enrichissante que nous poursuivons, en espérant que des portes s’ouvriront bientôt !

Exposition galloise « Bards & Birds »

Dans la magnifique péninsule de Llyn, à Llanbedrog, se trouve actuellement une exposition de peinture inspirée des légendes galloises…

Au cours de l’écriture de notre second manuscrit « Voyage en terre galloise », nous avons rencontré de nombreux personnages légendaires, piliers de la mythologie celte, dont l’âme reste bien vivante au cœur du Pays de Galles. Il n’est donc pas rare de découvrir des artistes contemporains qui s’en sont directement inspirés dans leur travail de création. Tout comme ces légendes nous ont inspirés pour la rédaction du deuxième guide.

C’est ainsi qu’actuellement à Llanbedrog, au manoir Oriel Plas Glyn y Weddw que nous avons découvert à l’étape 4 de notre itinéraire, se tient une belle exposition d’un artiste contemporain, Daniel Roberson, intitulée « Bards & Birds ». Les Bardes – ou poètes celtes – ont une place importante dans ces légendes ; ainsi que les oiseaux, notamment le corbeau, Bran, divinité de la guerre dans la mythologie celte, ou bien encore la chouette.

Voici par exemple de belles peintures de la Légende de Branwen (étape 3 de notre guide).

Bran ; Le cheval de Matholwch, roi d’Irlande, au pied d’Harlech ; Branwen

Ou encore une allusion au Conte de Taliesin avec le coracle (étape 2 du guide), et à Rhiannon sur son cheval.

Le coracle ; Rhiannon sur son cheval

Ces visages de femmes associés chacun à un oiseau ne sont-ils pas étonnants ? On pourrait y voir Blodeuwedd qui se transforme en chouette à la fin de sa légende (étape 4 du guide) ou encore une fois Branwen et son corbeau, incarnation de son frère Bran…

Ces belles peintures sont exposées jusqu’à Noël !

Recherche de partenaires

Les relectures et modifications du manuscrit terminées, voici venu le temps de la recherche pour la publication de Voyage en terre Galloise, deuxième tome de la collection Terres et Légendes.

Pour ce nouvel ouvrage, nous aimerions développer des partenariats avec différentes entreprises. En voici deux qui ont beaucoup de sens pour nous.

La première est la compagnie maritime Brittany Ferries, qui permet de rejoindre la Grande-Bretagne depuis plusieurs ports français, vers différentes destinations du sud de l’Angleterre. De là, il n’est pas compliqué ni très long de rejoindre le Pays de Galles. Brittany Ferries a une histoire et un ancrage en Bretagne fort intéressant, et par ces temps de Brexit a besoin de touristes français !

Un deuxième partenaire pourrait être l’agence de voyage Voyageurs du Monde. Avec son esprit pionnier et authentique, ce voyagiste propose des voyages individuels de grande qualité, parfait pour nos lecteurs à la recherche d’une organisation clé en main ! Voyageurs du Monde propose déjà deux circuits au Pays de Galles, que notre guide et approche pourraient venir enrichir. N’oublions pas que Voyage en terre d’Ys est d’ailleurs toujours en vente à la librairie Voyageurs du Monde.

Alors, tentons l’approche ! A suivre…

Voyage en terre Galloise

Comme annoncé dans nos précédents « posts », Voyage en terre d’Ys sera suivi d’un nouveau tome : un nouveau voyage et de nouvelles légendes celtes !

L’écriture du manuscrit est terminée…

Un magnifique voyage au cœur des légendes celtes du Pays de Galles : les contes des Mabinogion, le Conte de Taliesin, les origines des légendes du roi Arthur.

 

 

Black Book of Camarthen, National Library of Wales

Une découverte des manuscrits du Moyen Âge hébergés à la National Library of Wales, Bibliothèque Nationale du Pays de Galles.

Un itinéraire de voyage dans le nord du Pays de Galles, région d’une grande beauté, aux paysages spectaculaires.

Maintenant, nous prenons contacts pour des partenariats (français et peut-être gallois) en vue de son édition, que nous espérons prochaine !

Chandeleur Bretonne

Un moment très convivial le 3 février dernier, avec les « Amis Bretons de Boulogne Billancourt » !

et quelques petites photos de cet après-midi très animé et chaleureux, au restaurant Seguin Sound, derrière la Seine Musicale sur l’île Seguin à Paris.

Nous y avons fait une petite conférence sur Voyage en terre d’Ys, sous la forme lecture de conte, et découverte du voyage, sur fond musicale grâce aux musiciennes du groupe Les Lémuriens & Co.

Un moment très festif avec crêpes, cidre et danses bretonnes !
Merci à Tempus Ludicari pour nous y avoir conviés et à l’Association des Bretons de Boulogne-Billancourt pour son accueil très enthousiaste.

Bonne année 2019 !

La fin du mois de janvier approche déjà, un petit mot pour souhaiter à tous une très belle année 2019 !

Tête baissée dans l’écriture de « Voyage en terre galloise » et dans sa recherche de partenaires, nous reviendrons sur Voyage en terre d’Ys dimanche prochain 3 février où nous avons la chance d’intervenir pour les Amis Bretons de Boulogne-Billancourt sur l’île-Seguin, un moment festif en perspective !

Nous en profitons pour mentionner le traditionnel Salon du Livre des Ecrivains Bretons à Paris, 14ème, le samedi 9 février, organisé par Mission Bretonne. Nous n’y serons pas pour notre livre (nous attendons que le deuxième tome soit prêt!), mais nous irons y faire un tour, autre moment très festif à l’horizon.

Belle année 2019 !

Retour à Douarnenez

Cet automne, nous sommes retournés sur les traces de la légende de la ville d’Ys, au cours d’une halte bien sympathique à Douarnenez.

Baie de Douarnenez et Ile Tristan

Et nous y avons découvert un coin très charmant de la ville, le quartier de Tréboul à l’ouest du port et de l’île Tristan, sur laquelle d’ailleurs les vues étaient magnifiques. Dans ce vieux quartier, nous avons déambulé autour de la chapelle Saint Jean, le long du sentier qui serpente sur la côte et permet de découvrir des petites criques sauvages et des plages au sable d’or. Les lumières d’automne étaient particulièrement pétillantes, le ciel tout bleu et l’eau turquoise (mais fraiche !). Nous avons marché le long de la Baie vers l’Ouest, sur le sentier des douaniers couvert de fougères rousses.

La baie s’ouvrait grand au large et ses eaux calmes nous ont replongés avec douceur dans cette belle légende qui a été l’objet d’une grande aventure pour nous, avec l’écriture de notre tome 1, Voyage en terre d’Ys. La beauté de cette côte nord du Cap Sizun devra sans nulle doute faire partie d’une future réédition du livre !

Travaillant actuellement sur notre tome 2, Voyage en terre galloise, nous avons pu faire le lien entre le Finistère, sa Cornouaille et la Baie de Douarnenez et le Pays de Galles et la Baie de Cardigan, où se situe également une légende semblable à celle de la ville d’Ys. Nous travaillons en lien avec de très anciens manuscrits médiévaux gallois, qui comportent des traces écrites de la légende.

Ces manuscrits, classés par l’UNESCO, sont archivés à la Bibliothèque Nationale du Pays de Galles à Aberystwyth où nous nous sommes rendus cet été.

 

Black Book of Carmarthen

Dans ses récentes publications, la Bibliothèque a émis un bulletin à propos de la légende d’un royaume englouti dans la Baie de Cardigan, transcrite dans un des plus vieux livre gallois, le « Black Book of Carmarthen ».

Il faudra attendre notre tome 2 pour en savoir davantage sur cette passionnante région !

10 ans de la Vallée des Saints

Retour à la Vallée des Saints pour une après-midi de dédicaces dans la nouvelle boutique flambant neuve de la Vallée des Saints. Comme d’habitude, de belles rencontres et toujours le même plaisir de partager avec les visiteurs de ce site exceptionnel. Malgré l’importance de l’événement qui fait courir de droite et de gauche, l’accueil de l’équipe de permanents du site et en particulier de Stéphanie Le Bras est toujours chaleureux et plein d’attentions.

L’important pour nous ce jour-là n’était pas tant Voyage en Terre d’Ys que l’événement que tous étaient venus célébrer, les dix ans de la Vallées des Saints. La pluie s’était malheureusement invitée pour l’après-midi mais nous a épargnés pour le premier point d’orgue de la journée, l’arrivée de la statue de Saint-Piran au terme d’un long voyage qui l’a vu arriver à Paimpol le 12 mai par la mer puis accompagnée par des agricultrices tout au long d’un périple à travers la Bretagne qui a touché à sa fin ce 27 juillet à 19h à Carnoët. Le cortège formé de plusieurs attelages, du bagad de Bourbriac, de la statue elle-même tirée par pas moins de cinq chevaux puis enfin de motards venus pour la bénédiction des motards qui aura lieu un peu plus tard, a été accueilli par une foule nombreuse que la pluie de l’après-midi n’avait pas découragée.

 

Le grand repas servi pour 500 personnes a été l’occasion de célébrer dignement l’événement. Le Président de la Vallée des Saints, Philippe Abjean, a donné un discours rétrospectif émouvant et fort, rappelant l’accueil frileux reçu par le projet à son lancement avec l’actuel directeur du site, Sébastien Minguy. Il a rappelé comme tout dans ce projet allait à l’encontre de l’époque, qu’il s’agisse du caractère celte et chrétien de la Bretagne ou du choix de les magnifier sous une forme si éloignée des formes d’art à la mode, des statues en granit ! Solidement ancré dans ce qui fait la Bretagne, c’est au peuple qu’il a parlé et qui lui a permis petit à petit de gagner l’engouement de tous.

Se réapproprier notre héritage pour le retransmettre aux générations suivantes. Nous sommes des passeurs.

Philippe Abjean, président de la Vallée des Saints

Philippe Abjean a rappelé comme l’unanimité s’est faite peu à peu autour de ce projet fou, retournant un par un  les sceptiques. Là se trouve une part du génie breton car un projet comme la Vallée des Saints n’est ni le seul ni le premier en son genre. Les Vieilles Charrues ou la société Brittany Ferries sont faites du même bois. Des entrepreneurs authentiques mus par des convictions et l’envie de faire de grandes choses pour la Bretagne ont su mener à bien des tâches qui étaient condamnées par tous à rester l’état d’élucubration de doux rêveurs. Car de doux rêveurs, ils n’en étaient pas, comme l’a bien résumé Christophe Mathieu, directeur général de Brittany Ferries venu comme sponsor mais surtout comme lui-même dépositaire d’un projet forgé dans le même acier :

Nous avons besoin de rêves, pas de rêveurs.

Christophe Mathieu, directeur général de Brittany Ferries

Le repas d’ailleurs a lui aussi célébré un projet breton au caractère bien trempé, la société Olmix et son projet « Merci les Algues ». Un bœuf entier, nourri aux algues – entre autre ! – par un éleveur de la région et finalement tourné à la broche toute une journée, a servi de plat de résistance. Le fromage – aux algues également – comme le dessert étaient eux aussi produits localement. Un régal ! Un vrai banquet de fête servi pour 500 personnes sans rien qui puisse rappeler  de près ou de loin la nourriture industrielle. Un grand merci aussi à tous les bénévoles qui ont assuré un service impeccable malgré le nombre !

 

Conférence au Club de Bretagne

Mercredi soir 20 juin, nous avons été très honorés d’intervenir auprès des membres de l’association du Club de Bretagne à Paris, pour un voyage en Finistère, sur les traces de la légende de la ville d’Ys

C’est dans les salons du mess de l’Ecole Militaire que nous avons été invités à présenter notre conférence sur notre projet Terres et Légendes et notre guide de voyage Voyage en terre d’Ys.

Monsieur Le Beau, actuel président du Club de Bretagne à Paris, nous a réservé un accueil particulièrement chaleureux dont nous avons été très touchés.

Le Club de Bretagne est une association 1901, créée en 1980, dont l’activité principale est d’organiser des dîners-débats ; c’est aussi un lieu d’échanges et un vrai réseau de partage. Comme le disait son second président, Monsieur Guy Plunier :

Un Club d’amitié et d’affaires contribuant au rayonnement d’une Bretagne ancrée dans son histoire et délibérément tournée vers l’avenir.

Nous étions donc les intervenants du 273ème dîner-débat de l’association. Sans doute un peu impressionnés par les noms de certaines personnalités qui nous ont précédés (Alexis Gourvennec (Britanny Ferries), Jean-Guy Le Floch (Armor Lux), Vincent Bolloré (Groupe Bolloré), Michel-Edouard Leclerc (Centres Leclerc), Patrick Le Lay (TF1), Irène FRAIN pour ne citer que quelques-uns), nous avons néanmoins réussi à emmener nos amis dans un voyage en Bretagne, à la lumière de ses légendes celtiques, qui constituait une belle occasion d’évasion à quelques jours de l’été et des vacances.

Notre auditoire était très intéressé, le débat qui s’en est suivi animé et sympathique. Ce moment de partage a été un moment fort pour nous, que nous n’oublierons pas.

Comment tout cela a pu se réaliser ?…Tout est partie d’une rencontre faite au  Salon des Ecrivains Bretons de Paris cet hiver…

Artistes tchèques en Bretagne

Une très belle exposition a démarré samedi au Musée Départemental Breton de Quimper : les artistes tchèques inspirés par la Bretagne et tout particulièrement le Finistère

De nombreux artistes tchèques ont été inspirés au XIXème siècle et XXème siècle par le caractère sauvage, authentique et légendaire des paysages du Finistère et de ses habitants. Tout comme ce fut le cas également avec le courant littéraire du XIXème siècle, qui s’est intéressé de près à la matière populaire et folklorique du pays, citons par exemple Theodore Hersart de La Villemarqué, Emile Souvestre, Anatole Le Braz.

Le Musée Départemental Breton de Quimper a choisi ce thème pour l’exposition estivale 2018, qui s’annonce particulièrement belle et intéressante.

Nous avons été séduits par la peinture utilisée pour l’affiche de l’exposition : « La Vague » de Kupka, et y avons immédiatement identifié la princesse Dahut de la légende de la ville d’Ys ! avec la vague qui s’avance pour tout envahir…un bel écho à notre guide !

Les artistes tchèques présentés sont nombreux, des hommes, des femmes, des peintres, des sculpteurs, etc. L’exposition a pu se réaliser grâce à un partenariat avec la Galerie Nationale de Prague.

Alfons Mucha – Bretonne ou Bruyère de Falaise

Il n’y a plus qu’à attendre cet été pour avoir la chance de pouvoir s’y rendre de nouveau, après notre conférence de cet automne !